«

Statistiques AT-MP 2019 : des premiers chiffres inquiétants

In memoriam. Nous ne disposons toujours pas des habituels tableaux statistiques. Toutefois le rapport 2019 de la branche AT-MP de l’assurance maladie est paru(1). Les premiers chiffres ne sont pas rassurants.

Quels sont les principaux chiffres
Les chiffres donnés portent sur les 9 CTN et les sections de taux bureau.
Le nombre d’accidents du travail avec arrêt a augmenté. Il est passé de 651 635 en 2018 pour le cumul des neuf CTN et des taux bureau à 655 715 en 2019. Le nombre de journées perdues a de nouveau nettement augmenté, passant de 43 617 947 en 2018 à 45 936 185 en 2019. Le nombre de jours moyens en cas d’arrêt continue sa progression.

Le nombre d’IP (incapacités permanentes) toujours pour les neuf CTN est en très légère hausse pour les accidents de travail (33 859 contre 33 384 en 2018).

Le nombre global de décès accidentels a explosé (de 551 à 733)
Toutefois cette augmentation s’explique par la prise en compte de malaises survenus pendant le temps de travail ou liés au travail. Ce type de décès peut relever plus de la maladie que de l’accident.

Concernant les maladies professionnelles, le nombre total de maladies professionnelles en premier règlement a augmenté, passant de 49 538 à 50 392 de même que le nombre de jours d’arrêt liés aux maladies professionnelles (passant de 11 863 556 jours à 12 942 026). Toutefois le nombre de décès a nettement diminué passant de 296 à 248. Il faut toutefois rappeler que la plus grande partie des décès liés aux maladies professionnelles proviennent de l’amiante.
Le nombre total de nouvelles maladies liées à l’amiante est resté stable alors que le nombre de maladies liées aux TMS est reparti à la hausse depuis deux ans.

Remarques
Les résultats globaux sont plus que décevants : plus de jours d’arrêt, plus de décès, un nombre de maladies professionnelles qui poursuit sa hausse.
Enfin on n’oubliera pas que ces chiffres concernent uniquement le régime général. Un certain nombre de salariés du privé ne sont pas pris en compte (espaces verts, secteur agricole, foresterie…) de même que les fonctionnaires et les travailleurs non-salariés.

En cette période de pandémie au cours de laquelle, la COVID 19 peut-être une maladie professionnelle, plus que jamais la prévention des risques professionnels, de tous les risques devrait être plus que jamais à l’ordre du jour. Il n’est malheureusement pas certain qu’il en soit ainsi actuellement.

Pour aller plus loin

Le rapport de gestion est accessible sur le site de la CNAM.

Vous pouvez également nous le demander, nous vous le transmettrons gratuitement.

Date document : 11/01/2021


(1) CTN Comité Technique Nationaux : les entreprises sont classées dans 9 CTN (Métallurgie, BTP, Activité de services…)