«

Statistiques AT-MP 2018 : des premiers chiffres catastrophiques

In memoriam
Nous ne disposons toujours pas des habituels tableaux statistiques. Toutefois le rapport 2018 de la branche AT-MP de l’assurance maladie est paru(1). Les premiers chiffres sont effrayants.

Quels sont les principaux chiffres
Le nombre d’accidents du travail avec arrêt a augmenté. Il est passé de 632 918 en 2017 pour le cumul des neuf CTN à 651 103 en 2018. Le nombre de journées perdues a de nouveau nettement augmenté, passant pour les neuf CTN de 41 718 338 en 2017 à 43 608 278 en 2018. Le nombre de jours moyens en cas d’arrêt continue sa progression.
Le nombre d’IP (incapacités permanentes) toujours pour les neuf CTN est en très légère hausse pour les accidents de travail (33 345 contre 33 204 en 2017).
Le nombre global de décès accidentels a nettement augmenté (de 530 à 551).

Concernant les maladies professionnelles, nous disposons à la fois des chiffres des 9 CTN et totaux (englobant les sièges et bureaux et le compte spécial). Le compte spécial est très important dans la mesure où certaines maladies ne peuvent être imputées à un employeur (exposition de la victime chez plusieurs employeurs…).
Le nombre total de maladies professionnelles en premier règlement a augmenté, passant de 48 522 à 49 538 de même que le nombre de jours d’arrêt liés aux maladies professionnelles (passant de 11 183 345 jours à 11 863 556). Toutefois le nombre de décès a nettement diminué passant de 336 à 296.
Il faut toutefois apporter les précisions suivantes :
Le nombre total de maladies liées à l’amiante est en diminution et l’essentiel des décès provient de cette cause.
Les nombres de mésothéliomes et de cancers autres que broncho-pulmonaires liés à l’amiante ont quant à eux, augmenté en 2018, ce qui n’est pas surprenant étant donné le délai de déclenchement de ce type de maladie (parfois plusieurs décennies) mais ce qui ne laisse pas d’être inquiétant pour les années à venir.

Remarques
Les résultats globaux sont plus que décevants : plus d’accidents, plus de jours d’arrêt, plus de décès, un nombre de maladie professionnelles qui augmente.
Enfin on n’oubliera pas que ces chiffres concernent uniquement le régime général. Un certain nombre de salariés du privé ne sont pas pris en compte (espaces verts, secteur agricole, foresterie…) de même que les fonctionnaires et les travailleurs non-salariés.

Ces résultats semblent également confirmer la totale indifférence générale vis-à-vis de la sécurité et de la santé au travail. Récemment un dramatique accident d’hélicoptère a coûté la vie à 13 militaires français. Il s’agissait d’un accident du travail. Cet accident a entraîné une déferlante médiatique. Pourtant les accidents du travail ont coûté la vie a plus de 550 salariés du régime général et ce dans l’indifférence la plus totale. La vie des uns serait-elle plus importante que la vie des autres ? Comme l’a dit Orwell « All animals are equal but some animals are more equal than others ».(2)

Pour aller plus loin
Vous pouvez vous renseigner auprès de nous sur les solutions que nous proposons pour améliorer la santé au travail dans votre entreprise par le biais de notre formulaire de contact.

Date document : 22/12/2019


(1) CTN Comité Technique Nationaux : les entreprises sont classées dans 9 CTN (Métallurgie, BTP, Activité de services…)
(2) Animal Farm par George Orwell