«

»

Statistiques AT 2014 – détails par CTN

Les statistiques détaillées par CTN sont enfin parues sur le site de la CNAMTS. Nous connaissions déjà les chiffres globaux. Mais une analyse plus fine montre des résultats plus intéressants.
Chutte

Evolution de la fréquence et de la gravité
Le tableau suivant présente l’évolution des différents indices entre 2007 et 2014.
Evolution des différents indices entre 2007 et 2014
Remarque : Concernant les chiffres transmis : depuis 2010, la CNAMTS n’indique pas toujours deux chiffres après la virgule, ce qui est regrettable notamment pour l’indice de gravité. Certaines comparaisons demeurent donc impossibles.

Concernant le nombre d’accidents
Concernant l’indice de fréquence (1) et le taux de fréquence (2)
Ces deux indices sont répartis globalement à la hausse. Certains CTN sont toutefois restés stables ou ont vu leurs indices diminuer. L’augmentation est sensible dans les CTN des activités de services (H et I).

Concernant la gravité des accidents
Concernant le taux de gravité (3)
On rappellera que depuis 2010, le taux est désormais donné avec un seul chiffre après la virgule, contrairement aux années précédentes. De ce fait les comparaisons deviennent souvent plus difficiles. Au vu des chiffres, le taux paraît stable en dehors des CTN B et I qui ont vu leur taux augmenter.

Impact de l’âge
Répartition par tranches d’âge
Le graphique suivant présente la répartition des AT par tranches d’âges.
Répartition des AT par tranches d’âges
Nous pouvons constater que 45 % des accidents surviennent avant 35 ans. Néanmoins, ne disposant pas des effectifs par tranches d’âge, il ne nous est pas possible de déterminer un indice de fréquence.

Cependant le graphique ci-après montre la répartition des AT entraînant une incapacité permanente.
Répartition des AT par tranches d’âges

Ce deuxième graphique montre que 65 % des AT avec IP surviennent après 40 ans et 34 % soit plus du tiers après 50 ans.
Pourcentage AT avec IPP en fonction de l'âge 2014
Ce graphique montre que le pourcentage d’accidents donnant lieu à IP devient très important après 50 ans.

Durées d’arrêts
Le graphique suivant présente la durée moyenne en fonction de la tranche d’âge.
Durée moyenne des arrêts en fonction de l'âge
Ces durées moyennes sont purement indicatives et obtenues en effectuant le rapport du nombre de jours d’arrêt par le nombre d’accidents. Les statistiques en ligne ne nous permettent pas de calculer une médiane ni un écart type, néanmoins ce graphique montre clairement que le nombre de jours d’arrêt augmente avec l’âge.
Les chiffres obtenus après 65 ans sont assez peu significatifs car le nombre d’accidents est nettement inférieur, sachant que le nombre de travailleurs l’est également.
Par ailleurs si on compare les chiffres de 2014 avec ceux de 2013, on constate que les durées moyennes d’arrêt ont globalement augmenté pour toutes les tranches d’âge.
Capture d’écran 2015-11-21 à 16.21.01

Evolution des durées d’arrêt par rapport à 2004
Nous nous sommes intéressés à l’évolution des AT au bout d’une période de 10 ans et nous avons donc comparé l’année 2014 avec l’année 2004.
Les éléments suivants sont apparus :
Diminution du nombre d’accidents : 621 111 au lieu de 692 004 soit une diminution de 70 893 AT (10,24%).
Diminution du nombre d’IP : 36 895 au lieu de 51751 soit une diminution de 14 856 (28,71 %).
Diminution du nombre de décès : 530 au lieu de 626 soit une diminution de 96 (15,34%).

Ces 3 points sont positifs.

Il faut toutefois s’interroger sur le nombre d’IP et s’assurer qu’une partie de la diminution ne provienne pas de difficultés plus grandes de reconnaissance.

En revanche, si l’on s’intéresse aux durées d’arrêt, le résultat est tout autre :
Capture d’écran 2015-11-21 à 16.21.56

Nous pouvons constater que les durées d’arrêts ont augmenté de manière fortement significative et notamment dans le tranches d’âge les plus basses.

Nous pouvons également nous interroger au sujet de salariés âgés de plus de 65 ans. Le nombre d’AT a fortement augmenté et le nombre de jours d’arrêt encore plus. Il faut s’interroger sur les métiers exercés par ce type de salariés, certains étant peut-être obligés de poursuivre une activité professionnelle pour subvenir à leurs besoins.

Accidents mortels
Répartition des accidents mortels par tranches d'âge 2014
Ce graphique nous montre qu’environ 47 % des accidents mortels (soit près de la moitié) surviennent après 50 ans.
Par ailleurs on dénombre 530 accidents mortels en 2014 soit 11 de moins qu’en 2013.
Pourcentage AT mortels en fonction de l'âge 2014
Ce tableau nous donne le pourcentage d’accidents mortels par rapport aux accidents. Ainsi environ 2 accidents du travail sur 1000 sont mortels après 50 ans. On peut également dire que la probabilité de décès en cas d’accident est deux fois plus importante entre 50 ans et 64 ans et quatre fois plus important après 65 ans que dans la tranche 40-49 ans.

Principales conclusions(4)
Tout d’abord, il importe de rappeler que ces statistiques ne concernent que le régime général de la Sécurité Sociale. Les travailleurs des régimes spéciaux (MSA, RSI…) et les fonctionnaires ne sont pas pris en compte. Les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles sont donc en nombre plus important.
On ne peut pas parler de réelle amélioration depuis l’année 2013. On retiendra toutefois la diminution du nombre d’IP et de décès. En dehors de ces deux points les indices ont augmenté.
L’âge apparaît clairement comme un facteur aggravant des conséquences lorsque l’accident survient.
Pour limiter les risques, il est impératif de travailler sur de bonnes bases et la meilleure base est la mise en place du document unique sur la base d’une évaluation des risques, effectuée par des professionnels qui s’appuient sur la participation des travailleurs.

Pour aller plus loin
Les tableaux statistiques sont accessibles sur le site de la CNAMTS.

Vous pouvez aussi nous les demander via notre formulaire de contact.

Nous vous transmettrons gratuitement les tableaux.

Profitez également de l’occasion pour vous renseigner sur toutes les solutions possibles pour améliorer la prévention dans votre entreprise.

Date document : 21/11/2015


(1)Indice de fréquence = Nombre d’accident par milliers de travailleurs, chaque travailleur comptant pour un quelque soit son temps de travail
(2)Taux de fréquence = Nombre d’accidents par millions d’heures travaillées. Ce taux prend donc en compte le temps de travail
(3)Taux de gravité = Nombre de jours d’arrêt par milliers d’heures travaillées
(4)Les résultats présentés dans cette étude ont été obtenus à partir des statistiques officielles mise en ligne par la
CNAMTS. L’interprétation effectuée l’est à titre indicatif et ne peut engager la responsabilité de l’auteur.