«

COVID – 19 : contenir la pandémie MAIS PAS SEULEMENT

L’humanité entière et pas seulement la France est en proie à une crise sanitaire importante. Nombre de pays dont la France ont pris des mesures pour freiner, contenir puis en finir avec cette pandémie. L’objectif de cette note n’est pas de rappeler les mesures mais d’alerter sur certains dommages collatéraux.

Il est clair que l’un des problèmes majeurs rencontrés pour contenir l’épidémie est le manque et même souvent l’absence de culture de la prévention. Si l’on considère les mesures prises, on peut toutes les classer parmi les neuf principes de la prévention issus de la directive européenne de 1989. Par ailleurs dans le cadre de l’évaluation des risques professionnels, l’évaluation du risque biologique est une obligation de l’employeur depuis des lustres.

Qu’en est-il des autres risques ?
ATTENTION ! De nombreux travailleurs sont amenés à continuer leur activité. Il ne s’agit pas que des soignants. Il s’agit d’autres professions plus exposées encore car moins formées et moins équipées (aide à domicile, commerce alimentaire, maintenance technique, élagage en cas de mise en sécurité….). Par ailleurs certaines consignes peuvent s’appliquer à tous : quelle différence fondamentale pour la victime entre tomber dans les escaliers au travail ou à son domicile?
Les accidents du travail ont augmenté, ainsi que leur gravité, entre 2017 et 2018 dans nombre de secteurs et notamment dans les activités de services.
Les mesures de prévention ne doivent pas se cantonner au virus mais à l’ensemble des risques. La mise à jour et le suivi du document unique n’ont jamais été aussi nécessaires qu’en ces jours.
Ce n’est pas le moment de surcharger les hôpitaux avec des victimes d’accidents évitables !

Date document : 19/03/2020