«

»

Bilan de la sinistralité (accidents du travail et maladies professionnelles) pour 2012

La CNAMTS vient enfin de publier un premier bilan synthétique pour les AT – MP en 2012. La situation s’est stabilisée voire légèrement améliorée. Néanmoins le nombre de décès en accident a légèrement augmenté.
image IRSST
Quels sont les principaux chiffres ?
Le nombre d’accident du travail avec arrêt a diminué :
Il est passé de 669 914 pour le cumul des neuf CTN(1) à 640 891 en 2012. Il faut toutefois préciser que le nombre de travailleurs a diminué. Mais les indices de fréquence et taux de fréquence(2) également (L’IF passe de 36,2 à 35,0 et le TF de 24,3 à 23,5). La diminution est effective pour tous les CTN (hormis le CTN H pour lequel une légère augmentation a été constatée.)

Le nombre de journées perdues a également diminué.
Le nombre de jours d’arrêt pour les neuf CTN est passé de 38 321 575 à 37 823 128, le taux de gravité(3) restant apparemment stable(4).

Le nombre d’IP (incapacités permanentes) toujours pour les neuf CTN est à nouveau en baisse pour les accidents de travail (40 136 contre 40 986 en 2011).

Le nombre de décès a augmenté et passe de 552 à 558 (neuf CTN).

Le nombre de maladies professionnelles déclarées a baissé pour la première fois depuis de longues années
Il est désormais de 54 051 maladies en premier règlement contre 55 057 en 2011, ce qui reste tout de même très largement supérieur au chiffre de 2010 (50 688).
Le nombre d’IP a, quant à lui, fortement augmenté en passant de 27132 à 29 267.

Le nombre de décès a diminué : 523 contre 570 décès en 2011.

Remarques
Ces chiffres nous montrent une certaine stabilisation et même une légère diminution ce qui paraît positif. Les taux de fréquence et de gravité demeurent néanmoins supérieur aux taux des années 2009 et 2010. Il n’y a donc pas lieu de trop pavoiser. N’oublions pas qu’en dehors de l’aspect humain souvent dramatique, le coût des AT-MP est intégralement supporté par les entreprises.
La crise économique actuelle impliquant l’augmentation du chômage et d’autre part l’augmentation de la durée du travail ne vont certainement pas dans le sens de la diminution des AT – MP et si des mesures importantes ne sont pas prises, on risque de s’acheminer vers une augmentation conséquente.
Certes l’agence européenne de santé au travail préconise de mettre en place des mesures pour les seniors et certes la loi sur les retraites prévoit d’intégrer des mesures pour prendre en compte la pénibilité du travail mais encore faut-il que ces mesures soient réellement effectives.

Quoi qu’il en soit
La prévention est le bon moyen de diminuer les charges des entreprises !

Pour aller plus loin
Les tableaux statistiques sont accessibles sur le site de la CNAMTS via le lien
http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/index.php?id=94
Vous pouvez aussi nous les demander via notre formulaire de contact
http://www.bertrandmerlin.com/index.php/contact/
Nous vous transmettrons gratuitement les tableaux
Profitez également de l’occasion pour vous renseigner sur toutes les solutions possibles pour améliorer la prévention dans votre entreprise.

Source image IRSST

Date document : 18/10/2013


(1) CTN Comité Technique Nationaux : les entreprises sont classés dans 9 CTN (Métallurgie, BTP, Activité de services…)
(2) Indice de fréquence : Nombre d’accidents par millier de salariés – Taux de Fréquence : Nombre d’AT par million d’heures travaillées.
(3) Taux de gravité : Nombre de jours d’arrêt par millier d’heures travaillées
(4) Le taux de gravité est foruni pour 2012 avec deux décimales (1,40) alors qu’il été fourni avec une seule décimale en 2011 (1,4)